Attractions


Attractions

Spinalonga
La plus célèbre île de Crète, roche et forteresse à l’entrée nord-ouest de la lagune d’Elounda. Le château a été construit à l’époque vénitienne en utilisant le matériau de construction préexistante de l’ancienne forteresse. Il est fondé en 1579.
De 1669 jusqu’à 1715 il était un refuge vénitien, Xainidon et illégale. Puis il a été habité presque exclusivement par des musulmans jusqu’à 1903 qui sont partis et ses derniers habitants, quand il a été transformé en une léproserie par décision de l’État crétois.
En 1957, s’est arrêté son fonctionnement et d’alors reste inhabité. Les bâtiments publics, les maisons et les murs restaurés, reconstruisnt l’histoire de l’île et transmettent l’intensité de ses aventures. Les visteur connaissent l’histoire et profitez de la beauté stupéfiante de la forteresse, de l’île et de l’ensemble du paysage.
 

Panagia Kera
Le plus célèbre monument byzantin de Crète (13ème-14ème siècle) se trouve à «Logari », à 1 km de l’est de Kritsa. L’église byzantine est dédiée à l’Assomption de Marie, à Saint-Antoine et Saint-Anna. L’espace de l’église est décoré des peintures murales avant les moyens du 13eme siècle avec des peintures murales d’art exceptionnel et d’intérêt thématique particulier.

Église de Saint-Nicolas
Au nord de la ville, au sommet de la petite péninsule est l’église de Saint-Nicolas, un exemple typique de l’architecture byzantine, à partir de laquelle il a été nommé la ville d’Agios Nikolaos. Elle est construite aux 7 ème – 9 ème siècles, pendant la période de l’iconoclasme. Dans l’église sporadiquement sont préservées des vestiges des peintures murales originales avec des sujets non-figuratifs, tandis qu’à autres point sont conservées des fresques par des tendances de peinture plus récentes du 14ème siècle.

Lato
Parmi les villes grecques antiques les plus connus et les mieux conservés de la Crète. Elle est onstruite par les Doriens le 7ème siècle avant JC. Elle a été prospérée à partir du 4ème à 2ème siècle avant JC, et a été l’une des villes les plus puissantes de la Crète. Elle s’absteint 3 km de Kritsa et est construite sur une forteresse de selle avec une vue spectaculaire au golfe de Mirabello. Elle a reçu son nom de la déesse Leto (Lato) mère d’Apollon et d’Artémis. Elle avait sa propre État, monnaie, son propre calendrier, et son port étaient Kamara, aujourd’hui Agios Nikolaos. Il est considéré comme le lieu de naissance de Néarque, du grand amiral et de l’explorateur d’Alexandre le Grand.
Panagia – mère nourrice des bébés
Est situé au centre-ville. Le bâtiment initial est du 12ème siècle. A l’intérieur, il a peintures murales remarquables du 13ème et du 14ème siècle. À l’entrée il y a la construction du monument funéraire qui, selon une inscription, est daté de 1602 appartenait à Castellano de Mirabello.

Agios Ioannis Theologos
Est situé à distance des deux kilomètres de Kritsa, à la rue vers Krousta. La fondation du monastère remonte à 1211. Il constitue, selon les experts, le monument le plus important de l’architecture ecclésiastique du 16ème et du 17ème siècle, à trois nefs parallèles et une transversale à l’ouest, qui sont construits de manière successive jusqu’au 18ème siècle.